Nos tutelles

CNRS

Rechercher





Accueil > Les équipes > Equipe de Recherche en Matériaux Moléculaires et Spectroscopies (ERMMES)

Présentation

publié le , mis à jour le

Nos recherches actuelles visent tant à la synthèse de nouveaux composés magnétiques moléculaires qu’à la compréhension de leurs propriétés par le développement de méthodes spectroscopiques.

Une des voies de recherche est liée au stockage de l’information et se propose d’obtenir de nouvelles molécules/chaînes aimants et de nouveaux matériaux hybrides molécule-nanoparticule. Les composés moléculaires présentent à basse température un effet mémoire (bistabilité) et ces matériaux pourraient constituer les composants ultimes de stockage d’information non volatile. Des molécules et des chaînes aimants ont d’ores et déjà été obtenues au laboratoire. Cependant un de nos objectifs est d’obtenir ces systèmes bistables fonctionnant à des températures raisonnables (TB > 77K ou supérieure). Concernant les matériaux hydrides, la fonctionnalisation de nanoparticules par des molécules permet au-delà des perspectives de mise en forme, l’exacerbation et la modulation des propriétés du nano-objet.

Un autre axe de recherche se propose de synthétiser des matériaux magnétiques multifonctionnels où coexistent et peuvent interagir plusieurs propriétés (magnétiques, électriques, optiques, ferroélectriques...). Cette voie de recherche s‘inscrit dans le développement de l’électronique moléculaire ou hybride. Plusieurs cibles sont visées : la première est la commande optique ou électrique des mémoires moléculaires ou hybrides. Au-delà de cet objectif initial le groupe ERMMES souhaite développer des systèmes magnétiques pour le calcul quantique (molecular qubits) et la spintronique moléculaire.

Parallèlement à ces thématiques, le groupe développe des recherches en spectroscopies d’absorption X et RMN paramagnétique. La spectroscopie RMN paramagnétique, en tant que sonde locale, nous permet de caractériser les mécanismes d’interaction entre les centres magnétiques. La spectroscopie d’absorption des rayons X (XAS), et plus particulièrement en dichroïsme circulaire magnétique dans le domaine des X (XMCD) utilise le rayonnement synchrotron et permet d’étudier localement les structures chimiques et électroniques mais aussi les propriétés magnétiques de matériaux ne présentant pas d’ordre à longue distance.

De conserve à ces recherches, l’équipe renforce son expertise en magnétométrie en s’appuyant sur le service commun de mesures magnétiques que nous développons avec l’Institut des Nanosciences de Paris.


Pour développer ces thématiques le groupe ERMMES synthétise des composés originaux multi-échelle (molécules, composés 1D, réseaux 2D et 3D, nanoparticules) basés sur la conception, la préparation et l’utilisation de briques moléculaires mono ou polymétalliques, comme des complexes polycyanometallates et des complexes à base de ligands oxamate et oxalate. Cette approche repose sur la notion de programmation moléculaire permettant d’injecter dans le précurseur moléculaire l’information chimique, structurale et électronique utile à la construction d’édifices possédant la ou les propriétés souhaitées.



Nous contacter
Pr. Rodrigue Lescouëzec

Université Pierre et Marie Curie Paris 6,
4 Place Jussieu, 75252 Paris cedex 5

Couloir 33-43 5ème étage
Équipe ERMMES

Tel:33(0)1 44 27 30 75